Inscrivez-vous

Coronavirus: Attention aux Fake News

Faites attention à la provenance de vos informations sur le coronavirus

Les nouvelles concernant le nouveau virus mortel apparu à Wuhan, en Chine, en décembre 2019 sont partout. Le virus est désormais appelé coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV-2) et la maladie qu’il provoque est appelée COVID-19.

Vers qui vous tourner pour obtenir les dernières informations sur une situation qui évolue rapidement ? Il est difficile de faire mieux que de s’adresser au Ministère de la Santé Publique et d’utiliser Internet et nous savons qu’il existe de nombreuses informations utiles et fiables en ligne. Mais il y a aussi beaucoup de désinformation. L’astuce consiste à savoir qui est qui.

Pourquoi vous devez connaître ce nouveau virus?

L’inquiétude concernant ce virus à propagation rapide est bien méritée. Au moment où nous écrivons ces lignes, les statistiques sur les infections et les décès dans le monde entier donnent vraiment à réfléchir.

Malheureusement, les chiffres risquent d’augmenter car les efforts pour contenir rapidement sa propagation se sont avérés infructueux. Il est donc particulièrement important d’obtenir des informations fiables sur ce qui se passe et de découvrir ce que vous pouvez faire pour vous protéger.

Prenez garde : La désinformation est omniprésente

Tout comme le nombre de personnes et de pays touchés par ce nouveau virus, les théories de conspiration et les affirmations sans fondement à son sujet se sont répandues. Les sites de médias sociaux, notamment Facebook, Twitter, YouTube et TikTok, ont vu apparaître un certain nombre de messages faux et trompeurs, tels que :

  • « L’ail et l’oignon s’avèrent efficaces contre le coronavirus », une affirmation non fondée
  • Un canular affirmant que le gouvernement américain avait créé et breveté un vaccin contre le coronavirus il y a des années, partagé avec près de 5 000 utilisateurs de Facebook.
  • Une fausse affirmation selon laquelle « le coronavirus est un virus créé par l’homme en laboratoire ».
  • Vente de « stimulateurs immunitaires non médicaux » non prouvés pour aider les gens à se prémunir contre le CNV 2019
  • Des recommandations non fondées pour prévenir l’infection en prenant de la vitamine C et en évitant les aliments épicés
  • Des suggestions dangereuses selon lesquelles boire de l’eau de Javel et sniffer de la cocaïne peut guérir une infection à coronavirus
  • Une vidéo contenant des conseils inutiles sur la prévention de l’infection par le nouveau coronavirus en modifiant son alimentation (par exemple, en évitant les boissons froides, les milk-shakes ou les glaces). Cette vidéo, qui démontre l’élimination d’un ver parasite de la lèvre d’une personne, est vieille de plusieurs années et n’a rien à voir avec le virus actuel.

Facebook tente de vérifier les faits, d’étiqueter les messages qui sont clairement faux et de réduire leur classement afin qu’ils soient moins visibles. Twitter, YouTube et TikTok ont également pris des mesures pour limiter ou étiqueter les informations erronées. Mais il est presque impossible de les attraper toutes, d’autant plus que certaines d’entre elles se trouvent dans des groupes de médias sociaux privés et sont plus difficiles à trouver.

N’oubliez pas la grippe

Si la nouvelle de la propagation d’un nouveau virus mortel à travers le monde peut être terrifiante, il est important de reconnaître qu’il existe un autre virus plus familier dans ce pays qui doit nous inquiéter : c’est la grippe. Selon le CDC, il y a déjà eu jusqu’à 51 millions de cas de grippe cette saison, entraînant des centaines de milliers d’hospitalisations et jusqu’à 55 000 décès.

Se faire vacciner contre la grippe est un excellent premier pas si l’on veut éviter la maladie. D’autres mesures pour se protéger de la grippe (comme se tenir à l’écart des autres personnes malades et faire attention à ne pas infecter les autres si vous êtes malade) sont des stratégies de base qui peuvent également vous aider à éviter le nouveau coronavirus.

Sources en ligne fiables sur le nouveau coronavirus et COVID-19

Si aucune source d’information n’est parfaite, certaines sont indéniablement meilleures que d’autres ! Il est préférable de rechercher des sites qui :

  • S’appuyer sur des experts qui utilisent des analyses scientifiques bien acceptées et publient leurs résultats dans des revues médicales réputées
  • Ont pour mission d’informer et de protéger le public, comme le CDC et l’OMS, qui a récemment ajouté une page de démystification à ses informations sur le virus
  • Ne font pas la promotion ou la vente d’un produit lié aux informations fournies.

Parmi les autres bonnes sources d’information en ligne sur le virus, citons :

  • Medline Plus, de la Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis
  • Le Service National de Santé du Royaume-Uni
  • La Food and Drug Administration américaine
  • De grands organismes d’information ayant une grande expertise dans le domaine de la santé, tels que le New York Times, le Washington Post et le Boston Globe’s STAT News.
  • Le site du CDC et de l’OMS

Bien que la collecte d’informations en ligne puisse être votre option initiale la plus facile, isolez-vous et contactez votre médecin si vous présentez des symptômes d’infection, tels que fièvre, toux ou essoufflement. (Si vous n’avez pas de médecin, appelez le 190 pour obtenir des conseils.)

Le point essentiel

Lorsqu’on envisage une nouvelle maladie infectieuse dont on ignore encore tant de choses, il est important de rechercher des informations fiables et d’agir en conséquence. Soyez sceptique face aux théories de conspiration peu plausibles ou aux allégations de « fausses nouvelles » qui écartent les recommandations des responsables de la santé publique. Pour répondre aux préoccupations concernant le nouveau coronavirus, il faut disposer d’informations accessibles, fiables et fréquemment mises à jour ; le mieux que nous puissions faire est de nous tourner vers les experts dont la mission est de protéger la santé publique.

 

Source : Harvard Heath Publishing. Adapté et traduit: Harvard Health – Blog: Be Careful Where You Get Your News  

Vous voulez en savoir davantage sur l’UTC ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les dernières informations sur nos programmes d’études, nos événements, nos conseils et beaucoup d’autres renseignements utiles.

Intéressé ? Contactez-nous !

N'hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d'informations. Nos conseillers sont disponibles pou répondre à toutes vos interrogations.