Université et Facultés en Tunisie

Une fois le diplôme de baccalauréat obtenu, arrive le moment de choisir l’établissement d’enseignement supérieur où faire ses études. L’université est par définition le premier pas pour assurer son avenir.

Qu’est-ce que l’université ?  

Chaque année, des milliers de jeunes bacheliers choisissent l’université pour y suivre leurs études. Ouverte à toute personne ayant un diplôme de baccalauréat, l’université par définition offre un large éventail de formations, dans divers nombres de disciplines. Mais concrètement, qu’est-ce que l’université ? Et où en sont les universités privées en Tunisie ?

Il existe des universités publiques et des universités privées en Tunisie destinés à l’enseignement supérieur et à la recherche.

Accessibles à tous les bacheliers, les universités en Tunisie proposent des formations dans plusieurs disciplines, débouchant sur des diplômes de licence (bac+3), de master (bac+5) et de doctorat (bac+8).

L’université en Tunisie a beaucoup changé ces dernières années. Les universités privées en Tunisie ont fait leur apparition.

 

Enseignement supérieur en Tunisie

Accéder à l’enseignement supérieur en Tunisie est déterminé par la réussite du concours de baccalauréat. L’enseignement public impose un passage obligatoire par une session d’orientation universitaire permettant aux nouveaux étudiants de choisir la filière et l’établissement de leur choix, selon leurs classements et leurs scores. Les universités privées en Tunisie offre quant à elle l’opportunité à ces étudiants de choisir les études dont ils rêvent.

L’enseignement supérieur en Tunisie est géré par le système LMD pour toutes les formations hormis les filières d’ingénierie, d’architecture et de médecine.

Les études universitaires en Tunisie sont réparties en 3 cycles :

  • 1er cycle : regroupe les études de 3 ans, les études préparatoires et les 2 premières années d’études d’architecture, de médecine, de médecine dentaire et de pharmacie.
  • 2ème cycle : regroupe les études de master professionnel, de cycle ingénieur et le reste des études d’architecture, de médecine, de médecine dentaire et de pharmacie.
  • 3ème cycle : regroupe le master de recherche et les thèses de doctorat.

Les universités publiques et les universités privées en Tunisie sont sous la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Néanmoins, la vigilance est requise car il existe malheureusement des établissements qui proposent des formations dont le diplôme n’a pas de valeur.

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique regroupe sur son site web, tous les établissements dont le diplôme de l’enseignement supérieur est reconnu.

Après l’obtention du diplôme de baccalauréat, le futur étudiant peut s’informer sur les universités privées et publics, la formation, le diplôme de l’enseignement supérieur ainsi que la réforme de l’enseignement supérieur en Tunisie

Considéré comme source fiable et officielle, le site mes.tn rassemble également toutes les statistiques de l’enseignement supérieur en Tunisie.

Orientation universitaire en Tunisie

Les nouveaux étudiants qui viennent d’obtenir leur diplôme de baccalauréat et qui souhaitent faire des études universitaires dans un établissement tunisien doivent entamer la procédure d’orientation universitaire en Tunisie de 2020.

Orientation pour les universités publiques:

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique propose à ces étudiants un guide d’orientation de 2020 disponible sur la plateforme www.orientation.tn.

Le site www.orientation.tn offre toutes les informations relatives à l’orientation du bac 2020 allant des scores des facultés en Tunisie en 2020 à la mutation universitaire de 2020, en passant par la liste des filières universitaires.

Selon la moyenne et le score obtenu, les nouveaux étudiants passent par ordre de priorité par les différents tours d’orientation.

Orientation pour les universités privées:

Alors que les institutions publiques ne basent la sélection des étudiants que sur un système informatisé qui examine le score du baccalauréat des élèves, la plupart des universités privées, quant à elle, examinent le dossier de candidature des nouveaux étudiants dans son ensemble.

À l’UTC, par exemple, l’équipe des admissions examine le dossier de candidature des étudiants dans une approche globale. Les conseillers d’admission examinent les documents des candidats avant de passer par un entretien.

Parmi les facteurs pris en compte par l’équipe des admissions de l’UTC, nous pouvons citer la moyenne générale du candidat au baccalauréat, les notes obtenues tout au long du lycée, les activités et les clubs auxquels l’étudiant a adhéré au lycée, etc.

L’avantage avec cette approche est que l’avenir d’un étudiant ne dépend pas uniquement de sa note au concours du baccalauréat – un examen unique dans une vie – mais plutôt d’une évaluation complète des aptitudes et des compétences du candidat.

Réorientation universitaire Tunisie

Les étudiants n’ayant pas obtenu l’orientation de leur choix peuvent lancer une procédure de réorientation pour tenter d’avoir la filière qu’ils souhaitent.

D’une université publique vers une autre:

La réorientation peut se faire par le biais d’un concours.

Le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique communique auprès des étudiants concernant les concours de réorientation de 2021.

D’une université publique vers une université privée:

  • 1er cycle :

De nombreux étudiants qui trouvent que l’établissement public dans lequel ils se sont inscrits ne répond pas à leurs attentes ou que le programme dans lequel ils se sont retrouvés n’est pas celui qu’ils veulent suivre pour le reste de leur vie choisissent de passer dans une université privée. Cette option leur donne plus de flexibilité en termes de choix de leur filière principale, mais aussi en termes de qualité et de localisation de l’école qu’ils recherchent. Les universités privées sont autorisées à valider les crédits obtenus par un étudiant dans une école publique s’ils répondent au programme d’études et aux normes de qualité de l’université.

  • 2ème cycle:

De nombreux étudiants qui obtiennent leur licence dans une école publique choisissent une université privée pour terminer leur programme de master.

D’une université privée vers une université publique:

Les étudiants qui se trouvent face à des contraintes ou des pressions financières ont la possibilité, en première année, de participer au concours public de réorientation en vue d’un transfert vers une université publique. Dans ce cas, le crédit qu’un étudiant aurait obtenu en première année dans une université privée ne sera pas transféré et l’étudiant repartira de zéro à l’école publique.

En outre, tous les étudiants diplômés des universités privées ont la possibilité de postuler pour un master dans une université publique. Par exemple, de nombreux anciens élèves de l’École Supérieure Privée de Management de Carthage de l’UTC ont obtenu un master non proposé par l’UTC à l’IHEC Carthage ou dans d’autres écoles de commerce publiques.

D’une université privée vers une autre:

Qu’un étudiant déménage dans une autre ville ou qu’il ne soit pas satisfait de son université privée actuelle, les universités privées offrent aux étudiants la possibilité de changer d’école. Les universités privées sont autorisées à valider les crédits que l’étudiant aurait obtenu dans une autre école privée s’ils correspondent au programme d’études et aux normes de qualité de l’université.

D’une université privée en Tunisie vers une université à l’étranger:

De nombreux étudiants se demandent si leur diplôme obtenu dans une université privée en Tunisie leur permettra de poursuivre leur licence, leur master ou leur doctorat à l’étranger.

Dans ce domaine, il n’y a pas de différence entre une université privée et une université publique. Si tous les diplômes offerts par les universités privées et publiques sont reconnus par le ministère de l’enseignement supérieur, ce qui les rend transférables à l’échelle internationale (conformément aux normes du processus de Bologne), la valeur de votre diplôme dépendra de la réputation internationale de votre établissement.

Parmi les facteurs que les universités étrangères prennent en considération pour évaluer une candidature, nous pouvons citer les notes, la qualité et le CV des professeurs qui enseignent, l’engagement international de l’université par le biais d’échanges de professeurs et de recherches et de publications, les clubs et les activités, etc.

De nombreuses écoles font également passer un examen d’entrée pour vérifier la qualité d’apprentissage.

Depuis sa fondation en 1993, l’UTC a accueilli de nombreux anciens étudiants qui ont terminé leur master et leur doctorat en France, au Canada, en Espagne, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

D’une université à l’étranger vers une université privée en Tunisie:

De nombreux étudiants tunisiens et d’Afrique subsaharienne regrettent leur choix de s’installer en Europe ou à l’étranger surtout pour leur 1er cycle (programme de licence) afin de poursuivre leurs études supérieures.

Beaucoup se trouvent confrontés à un environnement peu accueillant, à une qualité de vie inférieure, au mal du pays loin de leur famille et de leurs proches et à des prix de vie élevés.

Plusieurs de ces étudiants décident de retourner dans leur pays d’origine ou choisissent la Tunisie comme option plus proche et plus abordable pour poursuivre un enseignement supérieur de qualité.

Pour les étudiants qui souhaitent passer d’une université étrangère à la Tunisie, le comité des admissions des universités privées examine les relevés de notes et le contenu des cours suivis afin de vérifier le nombre de crédits que le candidat peut transférer vers son université tunisienne.

Inscription universitaire Tunisie

L’inscription à la rentrée universitaire en Tunisie se fait sur plusieurs étapes.

Inscription dans une université publique:

En se référant à un calendrier universitaire en Tunisie, l’étudiant fait une inscription universitaire à distance sur le site inscription.tn de 2020.

Cette inscription universitaire en ligne en Tunisie permet à l’étudiant de payer les frais d’inscription de l’université en Tunisie.

Pour finaliser son inscription universitaire pour 2020, l’étudiant doit compléter son dossier avec les papiers demandés par son établissement.

Inscription dans une université privée:

Pour s’inscrire dans une université privée, la première étape consiste à s’informer sur l’université en commençant par consulter le site web de l’université et ses médias sociaux pour en savoir plus sur les différentes universités.

Ensuite, une fois l’université choisie, il est important de déterminer une entrevue, de prendre le temps de visiter l’université et de rencontrer ses conseillers d’admission. Puis, il faut remplir les documents nécessaires fournis par l’établissement privé et présenter les documents requis (BAC, relevés de notes, dossiers médicaux, copie de votre carte d’identité).

Enfin, une fois accepté, il faut effectuer le paiement nécessaire pour réserver une place.

Certaines universités peuvent exiger des frais d’inscription (pré-inscription), d’autres demanderont seulement de payer les frais d’études.

Reconnaissance des universités privées en Tunisie

L’enseignement supérieur en Tunisie est partagé entre les universités publiques et les universités privées en Tunisie. Le diplôme de baccalauréat est régi par l’admission à ces deux genres d’établissements. Il existe plus de 36 universités privées en Tunisie, parmi lesquelles : l’UTC – Université Tunis Carthage, Esprit Tunisie, Université Centrale, Université Libre de Tunis, université Paris-dauphine Tunis, Université Internationale de Tunis, université tunisienne internationale, université privée de Sousse, etc.

Il est à noter qu’il n’existe aucune école de médecine privée en Tunisie.

L’équivalence du diplôme du privé en Tunisie est mandatée par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Le décret n°2000-2124 du 25 septembre 2000 régit les procédures de la reconnaissance de l’équivalence du diplôme du privé en Tunisie, délivré par les établissements supérieurs privés agréés.

Dès l’obtention de son diplôme, l’étudiant demande une équivalence auprès du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Ces universités privées en Tunisie fournissent des programmes d’études pour les trois cycles ainsi que des programmes de recherches appliqués. Elles proposent des conditions d’enseignement plus attractives que le secteur public et des programmes d’études en phases avec les exigences du marché.

Légalement, les universités et les écoles privées ne doivent être accréditées que par le ministère de l’enseignement supérieur. Actuellement, les architectes ou les ingénieurs n’ont que le pouvoir de donner leur avis sur la qualité d’une école. Mais nous avons constaté des changements au cours des dernières années, où les Ordres ont demandé à obtenir plus de pouvoir pour intervenir dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Ces interventions ont lieu mais n’ont pas été réglementées par la loi. L’un des derniers changements juridiques imposés par le ministère de l’enseignement supérieur au secteur privé est la division de leurs entités juridiques en écoles séparées en fonction de ce qu’elles enseignent. Alors que le ministère a permis aux universités privées de continuer à utiliser le nom de leur université dans leur communication, le ministre liste désormais les établissements d’enseignement privé sous le nom de leur école et non plus sous le nom de l’université. Par exemple, dans le cas de l’Université Tunis Carthage, vous trouverez dans le guide officiel d’orientation le nom des deux écoles : École Supérieure Privée de Management de Carthage et Faculté des Sciences et de l’Ingénierie de Carthage.

Universités privées ou publiques: quelle est la différence?

L’université étatique est synonyme de gratuité, ou presque, face à l’université privée en Tunisie dont les frais de scolarité peuvent sembler énorme. Pourtant, les frais réduits du public ne joue pas forcément en sa faveur.

Il est vrai que l’enseignement public propose des établissements de renoms comme certaines écoles de commerce, les écoles d’ingénieurs, les facultés de médecine, etc. pourtant les universités publiques n’offrent pas toujours des formations et des conditions à la hauteur des attentes des étudiants.

Manque de discipline, manque de moyens, infrastructure en mauvais état, etc. à tel point que beaucoup d’étudiants, ayant de très bonnes moyennes, favorisent les établissements privés.

En terme d’enseignement, le programme d’études est le même pour le public et le privé, puisque les 2 types d’établissements sont sous la tutelle de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Mais l’approche quant à elle diffère considérablement.

Pour mieux s’aligner aux attentes des étudiants et des professionnels, les universités privées en Tunisie font beaucoup d’efforts pour professionnaliser leurs cursus et les développer à l’international.

Les universités privées en Tunisie sont également connues pour le nombre restreint d’étudiants. Ainsi, elles offrent un meilleur suivi d’évaluation de la formation académique.

Les deux types d’établissements n’ont pas encore atteint leur plein potentiel en raison de plusieurs restrictions, mais les universités privées en Tunisie sont en avance par rapport aux universités étatiques en termes de formation, de moyen, de gestion, de personnels et des fois même en termes de niveau de diplômés.

Quoi qu’il en soit, les jeunes bacheliers peuvent accéder à toutes ces informations en ligne sur le site mes.tn ou orientation.tn pour retrouver toutes les universités en Tunisie.

Ceci dit, il est recommandé de faire très attention et d’être attentif. Certaine confusion peuvent survenir. C’est le cas de l’Université Tunis Carthage.

En effet, l’UTC – Université Tunis Carthage – l’établissement privé, porte ce nom depuis sa création en 1993. Pourtant, après la révolution de 2011, le rectorat de Carthage, qui portait le nom de Université 7 Novembre, s’est approprié le nom de l’université privé. Cette confusion peut justement induire en erreur des étudiants qui s’intéressent à l’UTC, l’université privée, et vice-versa.

Ainsi, sur le site du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, l’UTC dispose de 2 écoles :

  • École Supérieure Privée de Management de Carthage
  • Faculté des Sciences et de l’Ingénierie de Carthage

Classement des meilleures universités et facultés en Tunisie

Une fois le diplôme de baccalauréat en poche, le nouvel étudiant commence sa quête à la recherche du classement des universités en Tunisie.

Quelles sont les meilleures écoles en Tunisie ? Quelles sont les meilleures facultés privées en Tunisie ?

Les classements des universités se trouvent partout sur Internet. Il existe des classements par pays, par matière, par continent, par salaire après l’obtention du diplôme, par infrastructure du campus, par clubs d’étudiants, etc.

Le plus important est de se rappeler que ces classements internationaux sont fortement pondérés pour la recherche. Ils ne reflètent pas la qualité de l’enseignement et de l’éducation proposés par une institution quelconque.

Ces classements peuvent être très utiles aux étudiants qui souhaitent poursuivre un master de recherche ou un doctorat, mais ne conviennent pas aux étudiants de premier cycle et aux étudiants de master professionnel. En fait, plus une université est bien classée, plus ses professeurs produisent de la recherche, ce qui signifie qu’en tant qu’étudiant de premier cycle, vous aurez un contact minimal avec le professeur principal et, dans la plupart des cas, vous vous retrouverez dans de grands auditoriums ou avec un assistant d’enseignement.

Pour les étudiants qui souhaitent étudier en Tunisie et dans la plupart des pays d’Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne, la plupart de ces classements n’apportent malheureusement aucune aide.

Les classements les plus fiables ne peuvent pas classer avec précision nos universités. Tout d’abord, la plupart des classements mondiaux se concentrent principalement sur les résultats de la recherche. Les universités locales et africaines ne peuvent pas rivaliser avec la richesse et les ressources dont disposent les pays développés pour produire de la recherche.

Ensuite, il y a un manque de données, voire une quasi-absence de données vérifiables de nos pays.

Puis, la plupart des revues de recherche prestigieuses sont basées dans les pays développés et ne présentent qu’un intérêt limité pour la recherche locale. Cela signifie que si un professeur tunisien est un expert sur un sujet lié à la Tunisie ou à la région, ses recherches ont généralement moins de chances d’obtenir un lectorat. Cela a un impact négatif sur le classement de son université. Alors que ce dont nous avons besoin pour préparer les futurs dirigeants de notre pays et de notre région, c’est d’un professeur bien formé, expert dans un domaine en rapport avec le lieu où nos diplômés exerceront probablement – la Tunisie et l’Afrique.

Que faire ?

Assurez-vous d’être conscient des classements faux et inutiles. Certains classements en ligne ordonnent les universités en fonction du nombre de visiteurs que reçoivent leurs médias sociaux ou leurs sites web.

À une époque où l’on peut payer pour obtenir des clics, ce genre de classement est inutile et ne donne aux étudiants aucune idée de la qualité de l’enseignement dispensé par l’établissement.

Il est recommandé de:

  • Décider de votre spécialisation
  • Créer une liste des qualités les plus importantes que vous souhaitez voir dans votre université (qualité des professeurs, emplacement, qualité et diversité des clubs et des activités, qualité des programmes internationaux (programmes d’échanges et d’études à l’étranger), réputation de l’université, nombre d’étudiants par classe, exemple d’anciens élèves, qualité du campus et des installations, etc.)
  • Classer les universités que vous visitez en fonction des critères les plus importants pour vous. C’est la meilleure façon, et la plus objective, de comparer et de classer les universités en fonction de vos besoins en tant qu’étudiants de premier cycle ou de la filière professionnelle.
  • Si vous envisagez de faire un master ou un doctorat de recherche, il est alors important de se pencher sur le classement des départements au sein desquels vous étudierez, mais aussi des professeurs qui vous renseigneront et avec lesquels vous travaillerez. Les professeurs et l’interactivité avec eux sont au cœur de tout programme de recherche réussi. Prenez donc le temps de lire leur curriculum vitae et assurez-vous que vous travaillerez avec eux.