Reconnaissance des universités privées en Tunisie

Aujourd’hui, l’enseignement supérieur en Tunisie est réparti en deux catégories : des universités publiques et des universités privées en Tunisie. Pour obtenir un diplôme d’études supérieures reconnu par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, l’étudiant doit avoir le diplôme de baccalauréat, avant de rejoindre l’une ou l’autre des catégories d’universités.

Universités privées en Tunisie

Il existe plusieurs universités privées en Tunisie dont le diplôme est reconnu par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Parmi ces établissements : UTC – Université Tunis Carthage, Université Centrale, Université Paris-dauphine Tunis, Esprit Tunisie, Université Libre de Tunis, Université Internationale de Tunis, université tunisienne internationale, université privée de Sousse, etc. La liste de tous les établissements privés reconnus par le ministère de l’enseignement supérieur est disponible sur son site web mes.tn.

Toutes ces facultés privées en Tunisie proposent un large éventail d’études, dans tous les domaines ou presque (il n’existe aucune école de médecine privée en Tunisie).

L’UTC – Université Tunis Carthage – dispose de deux écoles qui offrent plusieurs programmes d’études.

  • CBS – Carthage Business School – qui propose des licences et master, en anglais et en français, dans différents domaines du business, tels que la finance, le marketing, l’administration des affaires, etc.
  • CSAD – Carthage School of Architecture and Design – qui offre des études d’architecture, dont le diplôme est reconnu par l’ordre des architectes et des licences et master en architecture d’intérieur et en fashion design.

Les universités privées en Tunisie proposent des programmes d’études pour les trois cycles, mais aussi, des programmes de recherches appliqués. Elles offrent également des conditions et des opportunités plus attractives que le secteur public et des programmes d’études qui s’alignent aux exigences du marché de l’emploi et aux normes internationales.

Équivalence et reconnaissance des universités privées en Tunisie

Après l’obtention de son diplôme dans une université privée en Tunisie, l’étudiant doit demander une équivalence auprès du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et ce, d’après le décret n°2000-2124 du 25 septembre 2000 qui régit les procédures de la reconnaissance de l’équivalence du diplôme du privé en Tunisie, délivré par les établissements supérieurs privés agréés.

De par la loi, les universités privées en Tunisie ne sont accréditées que par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Les professionnels dans le domaine de l’architecture ou de l’ingénierie ne peuvent qu’exprimer leur avis sur la qualité d’un établissement. Ceci dit, des changements ont été observé au cours des dernières années, où les Ordres ont demandé à bénéficier de plus de pouvoir pour intervenir dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Ces interventions ont bien eu lieu mais ne sont toujours pas réglementées par la loi. Le dernier changement juridique imposé par le ministère de l’enseignement supérieur au secteur privé est la division de leurs entités juridiques en écoles séparées en fonction de ce qu’elles enseignent. Alors que le ministère a permis aux universités privées de continuer à utiliser le nom de leur université dans leur communication, le ministre liste désormais les établissements d’enseignement privé sous le nom de leur école et non plus sous le nom de l’université.

Par exemple, l’UTC – Université Tunis Carthage, est désormais divisé en deux écoles dans le guide officiel d’orientation qui sont nommées comme suit : École Supérieure Privée de Management de Carthage et Faculté des Sciences et de l’Ingénierie de Carthage.